03

Le marathon du Championnat du Monde FEI d'attelage à 4 chevaux 2016 à BREDA (Ned) restera, à n'en pas douter, dans les mémoires comme l'un des plus difficile et technique depuis bien longtemps. Une technicité qui n'a pas empéché les meneurs de prendre des risques, parfois pas réellement maîtrisés. Quoi qu'il en soit, ce marathon a profondément remanié le classement obtenu après le dressage.

Pour se convaincre de la difficulté de cette épreuve, il suffit de regarder les incidents comptabilisés : pas loin de 70 , dont 48 tombants, 4 erreurs de parcours corrigées, 2 non corrigées, deux retournements, un détélage pour cause de cheval couché sous les autres et, surtout, 11 descentes de groom. Pour la plupart dans le but de "décoincer" les chevaux callés dans un obstacle.

La Belgique.

C'est Glenn Geerts qui réalise le meilleur marathon Belge. Parti dernier de nos meneurs, il se devait d'assurer, après les incidents dont ont été victimes ses compagnons d'équipe. Glenn a donc pris ses responsabilités et a réalisé un marathon calme et précis, peut-être un peu moins spectaculaire que ce à quoi il nous avait habitué, mais beaucoup plus "fluide". Il termine 20è de l'épreuve et perd une petite place au classement intermédiaire, passant de la 10è à la 11è position.

Sur ce marathon, Dries Degrieck a démontré ses qualités de meneur ! Très rapide et très fluide dans les premiers obstacles, malgré trois tombants, il a perdu sa concentration dans le 7, après une légère erreur de guides qui a envoyé les volées dans la mauvaise direction, provoquant un blocage de l'attelage et une descente de groom pour y remédier. Dès lors, le 8 fut laborieux, avec deux blocages et deux descentes de groom. De petites erreurs de jeunesse qui n'enlèvent rien à la qualité du meneur. Un jeune à suivre, manifestement !

Edouard Simonet fut nettement moins chanceux ! Après un début de marathon en fanfare avec de très belles trajectoires et de très bons temps (6è sur le 3, 9è sur le 4, 5è sur le 5), il est victime d'un retournement de voiture en fin d'obstacle 6 ! Un très léger contre-bas à la sortie de l'avant dernière porte et un virage un rien trop serré auront eu raison des espoirs de notre jeune compatriote. N'ayant pas lâché les guides, en vrai professionnel qui ne souhaite pas voir son attelage débouler dans le public, il a été légèrement tracté sous la voiture durant quelques mètres. Eprouvant de grosses douleurs à la jambe, il fut emmené à l'hopital ou les médecins ont pu constater que rien n'était cassé et qu'il devrait être remis dans un très court délais. Edouard a cependant décidé de ne pas poursuivre la compétition et de regagner ses écuries.

Quand à José Riche, après deux premiers obstacles assez peu rapides, il a attrapé un bon rythme de croisière sur les suivants. Malheureusement, deux erreurs de parcours non corrigées, l'une dans le 2 et l'autre dans le 3 (à chaque fois la porte "C") provoqueront son élimination.

L'extra-terrestre Boyd Exell !

Après une mise en jambes bien à son aise (16è temps dans le 1), Boyd Exell a démontré, une fois de plus sa supériorité dans toutes les configurations. Si les obstacles sont rapides, il sait aller vite. Si les obstacles sont extrêmement techniques, il s'y faufile avec une facilité déconcertante. Ici à Breda, il réalise le meilleur temps dans 4 obstacles et est deuxième, troisième et cinquième dans les autres. Tout cela après avoir coaché de nombreux meneurs sur le parcours et dans les obstacles, jusqu'à quelques minutes avant son propre départ !

Il remporte tout naturellement l'épreuve et conforte sa première place au général avec plus de 19 points d'avance sur le deuxième.

Une deuxième place qui n'est plus occupée par Chardon, comme après le dressage, mais bien par son compatriote Koos De Ronde, deuxième du marathon et qui remonte ainsi de deux places.

Après un marathon laborieux (13è place), Ijsbrand Chardon cède sa deuxième position au général pour la troisième,

La suite du classement se trouve elle aussi bouleversée. Weber descend de 2 places, les allemands font une remontée fantastique et certains se souviendront longtemps de ce marathon qui les aura relégués en fond de classement après un dressage honorable.

A noter, encore, le retournement de Thibault Coudry (Fra) dans l'obstacle 2 et l'abandon, toujours dans le 2, de Bram Chardon qui a couché un cheval sous l'attelage en franchissant la porte C.

Les équipes :

Par équipes, la Belgique, perdant les points de dressage de Edouard, chute de la cinquième à la onzième place.

Les Pays-Bas conservent la tête, la Hongrie remonte à la deuxième place et l'Allemagne fait un bond de la septième à la troisième position. La France est actuellement sixième.

Une fin de concours passionnante :

A la question de savoir quelle maniabilité il avait concocté pour les meneurs, le constructeur de parcours Jeroen Houterman (Ned) a répondu qu'ils devaient s'attendre à quelque-chose du même genre qu'aujourd'hui.

De quoi laisser augurer d'une épreuve difficile et passionnante qui risque, à nouveau, de changer la donne.

Résultats complets :

 

 

 

 

Actions: E-mail | Permalien | Imprimer | Commentaires (0) |Cet article a été lu 5052 fois | RSS comment feed

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à en publier un !

Publier un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Veuillez vous identifier en cliquant sur "connexion" en haut à droite
Catégories
Compétition (4610 articles)
Vidéos (689 articles)
Information générale (436 articles)
Loisir (396 articles)
Juniors (278 articles)
Matériel (23 articles)
Vétérinaire (36 articles)
Divers (71 articles)
Tradition (42 articles)
Chevaux de trait (203 articles)
Communiqué officiel (207 articles)
Le cheval au travail (7 articles)
Academy (31 articles)
Juridique (13 articles)
Publier un article

Vous désirez publier un article sur le site ? Rien de plus simple !

Vous devez d'abord vous identifier (cliquez sur le lien "identification" en haut à droite de la page. Si vous n'êtes pas encore inscrits sur le site, cliquez sur le lien "inscription".
L'inscription est GRATUITE et immédiate.

Il vous suffit ensuite de cliquer sur le lien "créer un article" qui apparaît au dessus de la liste des titres et de suivre les instructions qui apparaîtront à l'écran. Si vous n'arrivez pas à sauver votre article, la raison est très simple : vous avez oublié de remplir un champs obligatoire. Celui-ci sera indiqué en rouge sur le formulaire.

Une fois votre article vérifié par un des modérateur, il apparaîtra sur le site.

A vos claviers

123movies